BFM Business

Des éleveurs réclament le choix du mode d'abattage en Île-de-France

-

- - -

La Chambre d'agriculture d'Ile-de-France a confirmé mardi que 100% de la viande abattue en Ile-de-France l'était selon les traditions musulmane et juive.

Les animaux doivent faire des "centaines de kilomètres", les carcasses devant être rapatriées pour le conditionnement et la distribution en Ile-de-France, souligne l'organisme qui dénonce la "perte de temps et d'argent".

"Aucun choix n'est donné aux éleveurs franciliens"

Pour des "raisons de simplification des process et poussés par la réduction des coûts", ces opérateurs ont privilégié un "procédé unique d'abattage rituel", regrette la Chambre d'agriculture qui pointe du doigt "le consentement coupable des services de l'Etat". Les abattoirs franciliens représentent cependant moins de 2% de la consommation francilienne de viande, affirment les professionnels.