BFM Business

Colère des élus communistes à l'Assemblée au sujet des retraites

Les députés communistes ont provoqué mardi une brève suspension de séance lors des questions d'actualité au gouvernement à l'Assemblée nationale pour remettre au ministre du Travail des pétitions contre la réforme des retraites. /Photo d'archives/REUTERS

Les députés communistes ont provoqué mardi une brève suspension de séance lors des questions d'actualité au gouvernement à l'Assemblée nationale pour remettre au ministre du Travail des pétitions contre la réforme des retraites. /Photo d'archives/REUTERS - -

PARIS (Reuters) - Les députés communistes ont provoqué mardi une brève suspension de séance lors des questions d'actualité au gouvernement à...

PARIS (Reuters) - Les députés communistes ont provoqué mardi une brève suspension de séance lors des questions d'actualité au gouvernement à l'Assemblée nationale pour remettre au ministre du Travail des pétitions contre la réforme des retraites.

Quittant leur siège dans l'hémicycle en pleine séance, les élus se sont approchés du ministre du Travail Eric Woerth, à qui ils ont remis des piles de documents pour témoigner de leur rejet de la réforme des retraites dont les députés entament ce jour l'examen.

Ces pétitions comportent 100.000 signatures, a-t-on appris de source parlementaire .

Après une interruption de quelques minutes, le président de l'Assemblée nationale Bernard Accoyer a annoncé la reprise des débats.

Syndicats et partis de gauche ont appelé ce mardi à une journée de grève et de manifestations dans tout le pays contre la réforme des retraites. Ils espèrent faire descendre dans la rue au moins deux millions de personnes.

Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse