BFM Business

Chômage: retour au travail après une formation

Les seniors sont ceux qui ont le plus de difficultés à se reclasser, même après une formation.

Les seniors sont ceux qui ont le plus de difficultés à se reclasser, même après une formation. - Communauté européenne

Selon une étude publiée ce lundi 25 août par Pôle emploi, la moitié des chômeurs ayant suivi une formation ont retrouvé un emploi dans les six mois qui suivaient, en 2013.

La formation, solution au chômage de masse? C'était l'avis des partenaires sociaux qui ont décidé de la systématiser à l'issue de leurs négociations fin 2013. Une enquête de Pôle emploi parue ce 25 août leur donne raison: en 2013, un chômeur sur deux était en emploi six mois après la fin d'une formation prescrite par l'organisme.

50,8% des chômeurs qui ont terminé une formation en mars 2013 avaient retrouvé un travail en octobre 2013, selon cette enquête. Soit nettement plus que la même statistique pour 2012 (+5,3 points).

A l'autre bout du spectre, 41,1% d'entre eux étaient toujours à la recherche d'un emploi, et 8,1% étaient de nouveau en formation, en congés ou avaient abandonné leurs recherches.

Moins de contrats précaires

Autre bonne nouvelle: ceux qui étaient de retour au travail avaient signé des contrats moins précaires que l'année précédente. 73,5% d'entre eux avaient retrouvé ce que Pôle emploi appelle un "emploi durable". C'est-à-dire un CDI, ou bien un CDD/mission d'intérim de plus de six mois. Une part en augmentation de de 4,7 points.

Les hommes s'en sont mieux tirés que les femmes: 56,2% d'entre eux se sont reclassés six mois après une formation, contre 44,4% de leurs homologues féminines. Et les seniors ont eu plus de difficultés que les autres catégories d'âge à retourner au travail.

Pourtant, note Pôle emploi, l'expérience professionnelle est restée un avantage toutes classes d'âges confondues. "En particulier, la multiplication des expériences professionnelles, y compris ponctuées par des périodes de chômage, semble être un atout majeur pour se reclasser", note l'étude.

N.G. avec AFP