BFM Business

Chômage: l’emploi se dégrade pour le seizième mois d’affilée

Le nombre de chômeurs a dépassé les trois millions en août en France

Le nombre de chômeurs a dépassé les trois millions en août en France - -

Pôle emploi compte 23 900 chômeurs de plus. Un peu plus de trois millions de personnes n'ont exercé aucune activité dans la métropole le mois dernier, soit 0,8% de plus que le mois précédent. Sur un an, la hausse atteint presque les 10%.

La barre fatidique des trois millions de chômeurs est officiellement, et largement, dépassée, avec 3 011 000 personnes sans emploi exactement. La France a connu en août son seizième mois consécutif de dégradation de l'emploi. Michel Sapin, le ministre du travail, avait prévenu ce matin: "Ces chiffres ne seront pas bons". C'est effectivement le cas.

Ce n'est pas une première: en 1993 notamment, le taux de chômage avait atteint de tels sommets. Mais ce cap fatidique n'avait pas été franchi depuis 13 ans. C'est une hausse de 0,8% sur un mois pour les personnes n’ayant exercé aucune activité, et de 9,2% sur l’année.

La hausse ralentit pour les jeunes et les plus de cinquante ans

La bonne nouvelle, c'est que la hausse du chômage ralentit par rapport au mois de juillet. Une hausse de 23 900 chômeurs, c'est une hausse presque deux fois moindre à celle connue au début de l’été.

Particulièrement touchés une nouvelle fois: les plus de 50 ans. Le taux de chômage des seniors grimpe ainsi de plus de 16% sur un an. Et les chômeurs de longue durée, ceux qui sont sans emploi depuis un an ou plus, continuent également leur descente aux enfers. Leur nombre a augmenté de plus de 1% en août.

Quant au chômage des jeunes, une hausse de 0,7% est à déplorer. Mais encore une note positive: pour les juniors et les seniors, la hausse ralentit un peu par rapport au mois de juillet.

L'explication reste la même: la conjoncture se dégrade, la croissance est proche de zéro. Impossible dans ces conditions de créer des emplois...

Alexis Pluyette