BFM Business

Ce que les salariés attendent en priorité d'un employeur

Pour séduire les meilleurs éléments, les entreprises ne doivent pas tout miser sur l'intérêt de la mission, la qualité du management ou encore la politique de formation. Pour 6 salariés sur 10, ce qui compte avant tout, c'est le salaire et les avantages offerts par leur employeur, selon Randstad.

C'est un paramètre qui est bien souvent passé sous silence dans les offres d'emploi. Pourtant, la générosité de la rémunération et les avantages proposés sont les critères principaux pour définir l'employeur idéal aux yeux des Français, selon l'étude 2017 de la marque employeur réalisée par Randstad (1). 63% des sondés les jugent prioritaires, un chiffre qui marque néanmoins un recul de 5% par rapport à l'an dernier.

L'ambiance au travail est elle aussi primordiale: elle est citée par 60% des salariés. C'est une valeur en forte hausse, puisque l'année dernière elle n'était jugée comme incontournable pour identifier l'employeur idéal que par 54% des salariés.

-
- © -

Des valeurs partagées quels que soient le sexe et l'âge

Sur la troisième marche du podium, les sondés avancent l'équilibre entre vie privée et vie professionnelle, à 51%. C'est un critère qui connaît une montée en flèche puisque ce facteur n'était cité que par 38% des sondés lors de la précédente édition de la marque employeur.

L'amélioration de la situation économique rend les salariés plus sereins: la sécurité de l'emploi échoue à la 4ème place. C'est un critère jugé important par 45% des répondants, alors qu'un an plus tôt, il était cité par 53% d'entre eux.

Avis aux employeurs: ces valeurs sont globalement partagées par tous, quels que soient l'âge ou le sexe des personnes interrogées. À quelques différences près: les femmes et les 18-24 ans jugent que l'employeur idéal doit leur offrir avant tout une bonne ambiance de travail, le salaire n'arrivant qu'en 2ème position..

(1) Étude effectuée auprès de 7.042 personnes, de 18 à 65 ans, et représentatif de la population française avec une surreprésentation des 25-44 ans.

C.C.