BFM Business

Cadres, le marché de l'emploi repart

Dès 2016, les recrutements devraient retrouver leur niveau d'avant-crise.

Dès 2016, les recrutements devraient retrouver leur niveau d'avant-crise. - Jsutin Sullivan - Getty Images- AFP

Pour l'Apec, les entreprises, qui se remettent à investir, vont avoir besoin d'embaucher. L'agence pour l'emploi des cadres estime que le nombre de recrutements devrait augmenter de 4% cette année, puis de 10% en 2016 et en 2017.

Plus que quelques mois et l'emploi des cadres va vraiment repartir. Car tous les paramètres sont au rendez-vous pour que les entreprises puissent embaucher: baisse du prix du pétrole, dépréciation de l'euro font que la facture énergétique est moins élevée et les exportations plus soutenues. L’industrie manufacturière, le secteur de l’énergie et les services marchands sont les premiers à en tirer parti.

De plus, les entreprises bénéficient également de plusieurs dispositifs gouvernementaux comme le CICE ou le pacte de responsabilité qui commencent à avoir des effets positifs. Enfin les conditions de financement sont plus avantageuses. Autant de facteurs qui incitent à investir.

Retour aux niveaux d'avant-crise

On est parti pour un nouveau cycle de croissance propice au marché de l'emploi selon l'Apec. Les effets sont encore timides pour cette année, avec une augmentation de 4%, qui se traduiraient par un volume total de 174.000 embauches.

Le coup de booster devrait avoir lieu en 2016, avec une hausse de 10% soit 195.300 embauches de cadres. En 2017, on retrouverait même les niveaux d'avant crise avec encore une augmentation de 10% qui se traduirait par 214.100 embauches. Un scénario envisageable grâce à une croissance du PIB de l'ordre de 1,5%. Et évidemment si aucun évènement majeur ne vient perturber cette belle trajectoire, comme une sortie de la Grèce de la zone euro.

Hélène Cornet édité par C.C.