BFM Business

Berger (CFDT): "le débat public en France est en-dessous de 0"

"Le secrétaire général de la CFDT était l'invité de BFMTV ce mardi 17 mai. En cette nouvelle journée de la mobilisation contre la loi Travail, le leader syndical a déploré le manque de pédagogie sur ce texte."

Ce mardi 17 mai a marqué une nouvelle journée de mobilisation contre la loi Travail. Selon le ministère de l'Intérieur, 68.000 personnes ont ainsi manifesté dans toute la France contre ce texte. Invité de BFMTV, le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, a déploré que le contenu de ce projet de loi ne soit pas davantage mis en avant.

"On en parle finalement très peu et parfois on entend tout un tas de choses sur cette loi et même des éléments contenus dans la première version (du texte, ndlr)", a-t-il regretté. Le syndicaliste rappelle à ce sujet que cette première mouture "inacceptable" avait été amendée par l'exécutif, "à tel point "que nous avons obtenu une réécriture en profondeur de ce texte".

Hollande "ne sait pas expliquer"

Lui-même est aujourd'hui favorable à ce texte car "il y a une aspiration à créer des normes et des droits pour les salariés au plus près de là où sont leurs réalités". Le leader de la CFDT a néanmoins regretté "un déficit de pédagogie, d'explication, même de débat collectif".

"Moi ce qui m'intéresse c'est le contenu. Le débat public dans ce pays est en-dessous de 0, en dessous de la ligne de flottaison. On ne discute pas des contenus; on discute des postures, des jeux politiciens et tactiques.Cela ne m'intéresse pas", a-t-il soupiré.

Un manque de pédagogie dont fait preuve le chef de l'État. François Hollande ferait "mieux de dire 'voilà ce qu'il y a dans cette loi'", juge ainsi Laurent Berger. Avant d'ajouter qu'"il faudrait expliquer quel est le sens de tout cela". "Il (François Hollande, ndlr) ne sait pas expliquer. Il a une difficulté à expliquer le cap, le contenu d'une loi, ce qu'est le progrès", a-t-il insisté.

J.M.