BFM Business

Arnaud Marion (Doux): "nous sommes sortis de la crise"

Arnaud Marion était l'invité de BFM Business ce lundi 2 décembre

Arnaud Marion était l'invité de BFM Business ce lundi 2 décembre - -

Le tribunal de commerce de Quimper a validé, vendredi 29 novembre, le plan de continuation du groupe Doux. Arnaud Marion, président du directoire de l'entreprise, précise sur BFM Business ce lundi 2 décembre qu'elle est "dans une phase de surveillance".

"Nous sommes dans une phase de surveillance. Nous sommes sortis de la situation de crise". Arnaud Marion, président du directoire de Doux, se félicite, ce lundi 2 décembre sur BFM Business, du renouveau de son entreprise.

Le tribunal de commerce de Quimper a validé, vendredi 29 novembre, le plan de continuation du groupe Doux, en redressement judiciaire depuis juin 2012. Cette décision permet au groupe de sortir du redressement judiciaire et de poursuivre son activité. Le groupe ne compte désormais plus que 2.100 salariés, dont 1.700 en CDI.

"Un management d'entreprise moderne"

En 18 mois, le volailler a réussi à diviser sa dette par quatre, passant d'un endettement de 340 millions d'euros à quelque 75 millions.

Pour sortir de l'impasse, le volailler s'est recentré sur l'export et la transformation (avec la marque Père Dodu), après s'être allégé de son pôle frais. "Doux est la référence en Arabie Saoudite. Un poulet sur 4 dans la distribution moderne est un poulet Doux. Une saucisse sur 2 en Arabie est une saucisse Doux", précise Arnaud Marion.

D. L.