BFM Business

Villepin : « Les plus riches doivent participer au financement du RSA »

-

- - -

Dominique de Villepin, ancien Premier Ministre, est revenu sur le RSA et son financement, dont sont exclus les bénéficiaires du bouclier fiscal.

Invité mardi 9 septembre, l'ancien Premier Ministre et auteur de « La Chute ou l'empire de la solitude » aux éditions Perrin Dominique de Villepin a évoqué la mise en place du RSA et la taxe sur le capital qui participera à son financement : « Le RSA est une bonne réforme, et il faut le financer. Par définition, il y a un besoin de financement et il reste un reliquat d'1,5 milliard qui n'est pas financé par la redistribution des anciens RMI, donc il faut trouver le moyen de financer ce RSA ».

« Je crois que la solution qui a été trouvée, une taxe sur le capital, n'est pas la plus mauvaise solution, je crois qu'elle est acceptable. Ce qui est impératif, c'est que cette taxe soit juste et qu'en particulier ceux qui ont le plus de moyens dans notre pays soient sollicités. Ceux qui bénéficient du bouclier fiscal ne doivent pas être épargnés, pour une simple raison de justice. Si d'emblée le signal qui est adressé c'est de laisser de côté ceux qui sont les plus fortunés, et qui seront d'ailleurs faiblement taxés par cette nouvelle taxe, je crois qu'il y a un risque d'incompréhension. C'est un élément politique, un élément de justice, qui me paraît indispensable ».

La rédaction