BFM Business

Valls sur Alstom: "Nous ne sommes pas dans une économie administrée"

En déplacement à Clermont-Ferrand ce vendredi, le Premier ministre a vivement incité Alstom à prendre ses responsabilités.

S’il s’est rendu vendredi à Clermont-Ferrand pour inaugurer les nouveaux bâtiments du Centre de recherche et de technologie Michelin, Manuel Valls n’a pas échappé aux questions sur le dossier Alstom.

Et le Premier ministre en a profité pour mettre le groupe français, qui a décidé de stopper la plupart de ses activités sur son site de Belfort, devant ses responsabilités.

"Le rôle de l’État, c’est d’organiser les filières, de faire émerger des solutions collectives, de créer les conditions d’un écosystème, notamment sur le plan fiscal", a-t-il ainsi rappelé. "Mais la prise de décisions, c’est la prérogative de l’entreprise. Nous ne sommes pas dans une économie administrée. C’est donc d’abord aux dirigeants d’Alstom de mettre en place des plans industriels ambitieux".

Y.D.