BFM Business

Université d'été du Medef : la priorité de Nicole Bricq est de réduire le déficit commercial

La ministre du Commerce extérieur, Nicole Bricq, veut structurer la filière d’export en réseaux reunissant les petites et les grandes entreprises

La ministre du Commerce extérieur, Nicole Bricq, veut structurer la filière d’export en réseaux reunissant les petites et les grandes entreprises - -

La ministre du Commerce extérieur, Nicole Bricq, était l’invitée de BFM business en direct de l’Université d’été du Medef. Elle a notamment réaffirmé l’objectif de ramener à zéro le déficit commercial de la France.

L’université d’été du Medef est l'occasion pour la ministre du Commerce extérieur, Nicole Bricq, de se confronter au monde patronal, pour la première fois depuis sa prise de fonction.

La ministre a affirmé que son objectif prioritaire est de ramener à zéro le déficit commercial hors facture énergétique, alors qu’il représente actuellement près de 26 milliards d’euros.

Pour ce faire, Nicole Bricq va élaborer un plan d’action pour la compétitivité extérieure. Elle s’est engagée à dévoiler ses propositions au plus tard en octobre. La ministre a affirmé que sa priorité consistait à ne pas "opposer les grandes et les petites entreprises". Elle a également affiché sa volonté de "structurer la filière d’export" en mettant en place des réseaux constitués à la fois de petites et de grandes entreprises. "Les grands groupes doivent aider les petites entreprises", a-t-elle affirmé

"Le nucléaire a toute sa place"

Après les propos du ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg qui ont agité le gouvernement, ces derniers jours, Nicole Bricq a affirmé qu’elle ne pourrait atteindre ses objectifs sans la réussite de la filière nucléaire française. "Dans l’export et dans les grands contrats, le nucléaire a toute sa place. La France a une expérience unique au monde en la matière. J’en ai besoin, nous en avons besoin", a-t-elle insisté.

Arthur de Laborde-Noguez