BFM Business

Brexit: Boris Johnson estime qu'un "no deal" est "très, très probable"

Le Premier ministre britannique Boris Johnson (g) et la présidente de la Commission Ursula von der Leyen, le 9 décembre 2020 à Bruxelles

Le Premier ministre britannique Boris Johnson (g) et la présidente de la Commission Ursula von der Leyen, le 9 décembre 2020 à Bruxelles - Aaron Chown © 2019 AFP

Le Premier ministre britannique a estimé qu'un "no deal" serait "très, très probable". Une issue qui n'en serait pas moins "formidable", selon lui.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a estimé vendredi "très très probable" l'échec des discussions avec l'Union européenne sur un accord régissant leurs futures relations commericales après le Brexit.

"Il est très très probable que nous devions choisir une solution qui serait, je pense, formidable pour le Royaume-Uni et nous pourrions faire exactement ce que nous voulons à partir du 1er janvier", a déclaré Boris Johnson lors d'une visite à Blyth, dans le nord de l'Angleterre.

"Nous continuons d'espérer", a souligné le Premier ministre, rappelant que les discussions avec l'UE continuaient. Mais il s'est empressé d'ajouter que "s'il y a une grande proposition, un grand changement dans ce qu'ils disent, j'attends toujours de le voir".

De son côté, Emmanuel Macron a dit souhaité un accord "qui préserve les intérêts européens (...) et respecte nos amis britanniques". "La géographie est têtue: on va quand même vivre côte-à-côté", a indiqué le chef de l'Etat.

P.L. avec AFP