BFM Business

Une nouvelle plainte pour détournements de fonds public vise Nicolas Sarkozy

BFM Business

L'Association anti-corruption Anticor a déposé une nouvelle plainte visant Nicolas Sarkozy pour "détournement de fonds publics", dans le cadre des sondages commandés par l'Elysées sous sa présidence, a-t-on appris ce mercredi 10 septembre via une source judiciaire.

Anticor tente de relancer cette affaire, dont la première plainte de 2010, pour "favoritisme", a été torpillée par un arrêt de la cour d'appel de Paris rendu en 2011.Cette première plainte estimait que les sondages commandés par l'Elysée n'avait alors aucun rapport avec les affaires publiques.

La gauche estimait ainsi que cette affaire constituait un cas de favoritisme car les bénéficiaires essentiels des commandes étaient des sociétés dirigées par deux conseillers et amis de Nicolas Sarkozy, Patrick Buisson et Pierre Giacometti.

Anticor propose d'élargir la procédure au délit de "recel de favoritisme" pour viser tout ou partie de ces bénéficiaires. Elle fonde par ailleurs son accusation de "détournement de fonds publics sur l'inutilité de certains sondages pour les Français".

BFMbusiness.com et Reuters