BFM Business

Une centaine d'économistes de 17 pays affichent leur soutien à Mélenchon

Jean-Luc Mélenchon rallie à sa cause les économistes hétérodoxes

Jean-Luc Mélenchon rallie à sa cause les économistes hétérodoxes - Éric Cabanis - AFP

Ces universitaires signent une tribune dans Libération où ils affirment que le programme du candidat de la France insoumise est le seul à pouvoir répondre à plusieurs "urgences", telles que la baisse du chômage et la réduction des inégalités.

Les partisans de Jean-Luc Mélenchon jouent la carte du nombre et de l'international. Ainsi, dans les colonnes de Libération ce jeudi, ce sont pas moins de 134 économistes issus de 17 pays qui signent une tribune pour afficher leur soutien au candidat de la France insoumise.

Dans leur texte, ces économistes dénoncent "les politiques de coupes dans les dépenses publiques, de démantèlement de l'État social et du droit du travail, menées sans relâche par les gouvernements précédents" et poursuivies, selon eux, par Emmanuel Macron et François Fillon. "Elles ne conduisent qu'à plonger le pays dans le cercle vicieux du chômage et de la précarité, terreau de la montée du FN", ajoutent-ils.

"À l’inverse, les solutions proposées par Jean-Luc Mélenchon sont, à nos yeux, les seules capables de répondre aux cinq urgences majeures de notre temps", continuent les auteurs de la tribune. Ces cinq urgences étant la baisse du chômage, la réduction des inégalités, la lutte "contre la financiarisation de l'économie", la transition écologique, et la réforme des traités européens "qui dépossèdent les États de leurs leviers de politique macroéconomique".

Les économistes atterrés signataires

"Le programme économique de Jean-Luc Mélenchon nous donne aujourd’hui l’occasion historique de prouver qu’il y a des alternatives sérieuses, crédibles et désirables aux politiques absurdes menées avec acharnement lors des dernières décennies", concluent les auteurs de la tribune.

Parmi la centaine de signataires, on retrouve évidemment Jacques Généreux, coordinateur du programme de Jean-Luc Mélenchon. Nombreux sont les étudiants à avoir eu entre leurs mains les manuels d'économie de ce célèbre professeur qui officie à Sciences Po depuis 1983.

Toujours côté français, Jean-Luc Mélenchon a rallié à sa cause bon nombre de membres du collectif "Les économistes atterrés", qui critiquent vivement le libéralisme et la rigueur budgétaire. Éric Berr (Université de Bordeaux) Laurent Cordonnier (Université Lille-I), Anne Eydoux (Cnam), Dany Lang (Paris-Sorbonne) Jean-François Ponsot (université de Grenoble Alpes) ou encore Sébastien Villemot (OFCE) ont ainsi paraphé le texte.

L'économiste pro-Sanders

Mais le candidat de la France insoumise a également recueilli les soutiens de nombreux universitaires d'autres pays. La très grande majorité d'entre eux incarnent le courant "hétérodoxe" de la science économique, un courant qui ne croit pas dans la capacité du marché à s'autoréguler et qui prône une approche différente de la science économique, davantage fondée sur l'histoire et les sciences humaines.

Ainsi, la tribune est aussi signée par Gérald Friedman, professeur américain à l'Université du Massachussetts qui s'est fait connaître en 2016 en affirmant que le programme économique de l'ex-candidat démocrate à la Maison Blanche Bernie Sanders créerait 5,3% de PIB en plus (estimation que le prix Nobel d'économie Paul Krugman qualifiait de "poussière de fée").

Autre exemple: les soutiens du Coréen Ha Joon Chang et du Britannique Jonathan Aldred, tous deux enseignants à l'université de Cambridge. Ces deux économistes hétérodoxes interviennent régulièrement dans les colonnes du Guardian où ils critiquent les dogmes libéraux de l'économie, notamment le libre-échange.

Petit à petit au cours de la campagne, les économistes choisissent leur camp. La semaine dernière, 40 économistes ont signé une tribune au Monde pour afficher leur soutien à Emmanuel Macron. Mercredi, trois économistes ont fait dans même dans le Figaro pour appeler à voter pour François Fillon.

Julien Marion