BFM Business

Un plan d’aide global à l’Espagne pour casser le cercle vicieux

L'Espagne se finance actuellement à des taux intenables à long terme

L'Espagne se finance actuellement à des taux intenables à long terme - -

L'Espagne serait en discussion avec la zone euro sur les conditions d'une aide internationale. L'objectif serait de faire baisser le coût auquel Madrid doit emprunter.

Madrid négocierait actuellement les détails d’une aide internationale. C’est ce qu’affirme l’agence Reuters ce vendredi 24 août. L’Espagne chercherait ainsi à stopper la flambée de ses coûts de financement.

Emprunter sur 10 ans à plus de 6 %, c'est un handicap majeur, qui pénalise lourdement Madrid. Le papier espagnol peine à trouver preneur sur le marché obligataire. Les investisseurs diminuent leur exposition à la dette espagnole, car ils sont effrayés par un possible plan d'aide international. Ce qui entretient la hausse des taux. L'idée de ces discussions, ce serait donc de casser ce cercle vicieux.

Pas encore de discussion sur le montant

Le FESF, le Fonds européen de stabilité financière, pourrait racheter des obligations espagnoles sur le marché primaire, et la BCE sur le marché secondaire.

Il s'agirait de discussions techniques, il n'est pas question d'aborder le montant d'une aide éventuelle, ou d'une facilité d'urgence pour les banques espagnoles. Elle ne serait plus d'actualité. Aucune annonce officielle n'est prévue avant la mi-septembre et le lancement officiel du MES, le successeur du Fonds européen de stabilité financière.

Alexis Pluyette