BFM Business

Très chère transparence de la vie politique

L'ancien ministre du Budget, Jérôme Cahuzac.

L'ancien ministre du Budget, Jérôme Cahuzac. - -

Contrôler le patrimoine des élus va coûter cher. Le budget de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique, créée à la suite de l'affaire Cahuzac, s'élève à 2,8 millions d'euros par an.

La transparence à un coût : 2,8 millions d’euros par an. C’est le budget de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique, créée à la suite de l’affaire Cahuzac, et qui aura pour mission de contrôler les déclarations de patrimoine et d’intérêts de 7 000 responsables politiques (ministres, parlementaires, élus locaux) et des patrons d’entreprises publiques. Elle remplacera l’ancienne Commission pour la transparence financière de la vie politique, qui a montré ses limites.

20 salariés au lieu de 3

Mais alors que cette commission disposait de 600 000 euros de crédit pour fonctionner, la nouvelle Haute autorité va donc bénéficier, elle, d’un budget annuel de 2,8 millions d’euros, dont une enveloppe de 300 000 euros rien que pour payer son futur loyer parisien. Elle emploiera également 20 personnes à temps plein, quand l’ancienne Commission ne travaillait qu’avec 3 salariés.

Le titre de l'encadré ici

|||-> Plus d’infos sur BFMBusiness.com

Philippe Gril avec BFMBusiness