BFM Business

Total va déplacer des activités de Londres à Paris et Genève (mais pas à cause du Brexit)

-

- - AFP

La compagnie pétrolière veut créer "un hub de trading de matières premières de premier plan sur le continent", après l'acquisition du portfolio d'Engie en gaz naturel liquéfié. 200 emplois sont concernés.

Le géant pétrolier Total va déplacer certaines de ses activités de Londres vers Paris et Genève, mais a insisté dans un communiqué ce vendredi sur le fait que "le Brexit n'est absolument pas un facteur motivant ce projet".

"À la suite de l'acquisition du portfolio d'Engie en gaz naturel liquéfié (GNL), Total prévoit de réunir ses activités de trading (courtage) et marketing de GNL, et de rassembler ses équipes actuellement scindées à plusieurs endroits en Europe (Londres, Paris, Genève)", a indiqué le groupe dans un communiqué, confirmant des informations de Sky News. Selon le média britannique, 200 emplois sont concernés.

"Cela implique de rassembler les activités de trading de gaz et d'énergie" à Genève, où elles seront réunies avec les activités de courtage de pétrole et de gaz pour former "un hub de trading de matières premières de premier plan sur le continent".

Les activités marketing GNL transférées à Paris 

Par ailleurs les activités de marketing GNL vont être transférées de Londres à Paris pour être groupées avec des activités similaires présentes sur place à la suite de l'acquisition des activités d'Engie dans le GNL en juillet 2018.

"Le Brexit n'est absolument pas un facteur motivant ce projet", assure l'entreprise qui en fait "la conséquence d'une nécessité de rassembler des équipes scindées entre trois localisations".
Paul Louis avec AFP