BFM Business

"Supprimer le CDD pour avoir un contrat unique: le CDI"

Axelle Lemaire ne veut pas de la surtaxation des CDD.

Axelle Lemaire ne veut pas de la surtaxation des CDD. - Thimothy Clary - AFP

"Pour Axelle Lemaire, secrétaire d'État chargée du numérique, plutôt que de taxer davantage le CDD, il vaudrait mieux carrément le supprimer pour se imiter à un contrat: le CDI."

L'idée de surtaxer les CDD n'a pas le vent en poupe. Axelle Lemaire, secrétaire d'État chargée du numérique, dans un entretien à L'Opinion, estime que "taxer plus encore le CDD, c'est une façon de l'écarter comme étant un contrat auquel il ne faut pas recourir". Elle propose donc : "peut-être qu'une mesure plus radicale encore serait, tout simplement, de le supprimer, pour avoir un contrat unique: le CDI".

Le Premier ministre a annoncé lundi 11 avril, après avoir reçu des représentants de syndicats étudiants, un amendement au projet de loi travail pour rendre obligatoire la modulation des cotisations patronales d'assurance chômage et renchérir ainsi les contrats courts (CDD, intérim).

"C'est une connerie"

Axelle Lemaire n'est pas la seule à penser que cette idée n'est pas la meilleure. "Je vais vous le dire très franchement, je pense que c'est une connerie", a dénoncé Christophe Caresche, député PS, ajoutant que la mesure n'est pas "justifiée" et "(qu'elle) ne favorisera pas les CDI".

"Au lieu de s'interroger sur les raisons qui poussent les employeurs à embaucher en CDD et de regarder comment les inciter à préférer les CDI, le gouvernement choisit la voie de la sanction financière", déplore la CGPME dans un communiqué, dénonçant "un coup de poignard porté dans le dos des entreprises".

"Cette décision est une hérésie, elle montre jusqu'à l'absurde à quel point le gouvernement ne sait pas où il va et décide n'importe quoi pour obtenir les faveurs de catégories de la population", a-t-il déclaré le président du MoDem François Bayrou.

D. L.