BFM Eco

Suppressions de postes chez Air France: le court-courrier et la filiale Hop particulièrement touchés

Si Air France parie sur sa compagnie low-cost Transavia pour assurer les dessertes d'Orly et de la province, "cela veut dire que de nombreuses liaisons dites interrégionales seraient dans un avenir proche abandonnées, voire supprimées", redoute l'intersyndicale de HOP!.

Si Air France parie sur sa compagnie low-cost Transavia pour assurer les dessertes d'Orly et de la province, "cela veut dire que de nombreuses liaisons dites interrégionales seraient dans un avenir proche abandonnées, voire supprimées", redoute l'intersyndicale de HOP!. - Pascal Pavani-AFP

Selon les informations de BFMTV, le plan de restructuration d'Air France viserait particulièrement le court courrier. 1000 postes en équivalent temps plein sur 2400 seront supprimés chez sa filiale régionale Hop.

La direction d'Air France annoncera vendredi le détail, entité par entité, des suppressions de postes prévues en son sein après la crise sanitaire. De sources syndicales, BFMTV a appris que le groupe devrait ainsi présenter un plan de suppression de 7500 postes en équivalent temps plein (ETP) d'ici 2021.

6500 postes ETP seront supprimés au sein de la compagnie nationale, tandis que 1000 autres le seront au sein de sa filiale régionale, Hop. Pour atteindre ce total, la direction mise sur plus de 2500 départs naturels non-remplacés, et près de 4000 départs volontaires.

Fin des Orly-Nantes, Orly-Bordeaux et Orly-Lyon

Selon les syndicats, l'activité court-courrier est particulièrement visé. Les effectifs au sol vont payer le plus lourd tribut, avec 2630 postes ETP supprimés, contre 1500 ETP chez les hôtesses et stewards, et 400 ETP environ chez les pilotes.

La compagnie régionale Hop!, qui compte actuellement quelque 2400 postes équivalents temps plein de source syndicale, va être particulièrement touchée par les suppressions de postes: 1000 postes doivent disparaître chez Hop. Certaines lignes vont être transférées sur la filiale Transavia, comme toutes les lignes de Lille (de et vers Bordeaux, Marseille et Nice), toutes les lignes de Nantes, les Lyon-Toulouse et Lyon-Bordeaux et une partie des lignes au départ d'Orly.

Alors qu' Air France va devoir cesser d'opérer des vols sur les liaisons entre villes françaises rejointes en moins de 2h30 de train. La compagnie prévoit ainsi de faire disparaître les trois lignes qui partent d'Orly pour aller à Nantes, Bordeaux et Lyon.

La compagnie prévoirait enfin des fermetures de sites, comme ceux de Morlaix et de Lille, dédiés à la maintenance, et celui de Toulouse, qui sert de base à son personnel navigant. Les salariés de Hop' se verront proposer des offres de reclassement à Roissy.

Par Gaëtane Meslin, édité par Nina Godart