BFM Eco

TUI France veut supprimer 583 postes, soit deux tiers de ses effectifs

Le projet présenté aujourd'hui en CSE prévoit la suppression de 583 postes

Le projet présenté aujourd'hui en CSE prévoit la suppression de 583 postes - Odd ANDERSEN - AFP

"Le projet présenté aujourd'hui en CSE prévoit la suppression de 317 postes", un chiffre qui montera à 583 postes en prenant en compte les 65 agences en propre ("intégrées") que l'entreprise entend franchiser ou céder.

La direction de TUI France, premier opérateur touristique de l'Hexagone, a annoncé mercredi lors d'un comité social et économique (CSE) extraordinaire vouloir supprimer jusqu'à 583 postes en raison des effets de la crise sanitaire, soit les deux tiers de ses effectifs, a appris l'AFP de sources concordantes.

"Le projet présenté aujourd'hui en CSE prévoit la suppression de 317 postes", un chiffre qui montera à 583 postes en prenant en compte les 65 agences en propre ("intégrées") que l'entreprise entend franchiser ou céder, a indiqué la direction dans un communiqué, confirmant des informations obtenues de source syndicale.

"C'est terrible pour nous", a réagi auprès de l'AFP Lazare Razkallah, secrétaire du CSE.

P.S. avec AFP