BFM Business

Réforme de l'assurance chômage: une centaine de personnes devant l'Unédic à l'appel de la CGT

Philippe Martinez

Philippe Martinez - Thomas Samson - AFP

Ce rassemblement était prévu depuis longtemps en raison de la tenue d'un conseil d'administration de l'Unédic, gestionnaire de l'assurance chômage.

Une centaine de personnes se sont rassemblées mercredi matin à l'appel de la CGT devant le siège de l'Unédic pour protester contre la réforme de l'assurance chômage, a constaté une journaliste de l'AFP.

Ce rassemblement était prévu depuis longtemps en raison de la tenue d'un conseil d'administration de l'Unédic, gestionnaire de l'assurance chômage, qui doit se pencher sur la revalorisation des allocations chômage.

Cette date a été maintenue pour protester également contre la réforme de l'assurance chômage présentée la semaine dernière, qui suscite la colère de tous les syndicats. Ceux-ci n'ont néanmoins pas trouvé de date commune de mobilisation.

Ainsi mardi, près de 300 militants s'étaient rassemblés devant le ministère du Travail pour critiquer une réforme "injuste" qui "va faire payer les précaires" selon les dirigeants CFDT, CFE-CGC, CFTC, Unsa et Fage. La CGT a assuré ne pas avoir été conviée à ce rassemblement.

Devant le siège de l'Unédic, le comité des travailleurs privés d'emploi et précaires CGT a déployé sa bannière. Plusieurs membres de fédérations comme la CGT intérim, Info Com' ou la CGT spectacle ont pris la parole pour dénoncer la réforme, qui durcit les règles d'indemnisation.

J.-C.C. avec AFP