BFM Business

Pas de coup de pouce au smic, qui augmentera bien de 1,8% en janvier

Le premier ministre Édouard Philippe a estimé que la hausse totale au niveau du salaire net s'élèverait à 3%, une fois prises en compte la baisse des cotisations et l'augmentation de la prime d'activité.

Le Smic augmentera de 1,8% "dès le mois de janvier 2019", a annoncé ce mercredi le Premier ministre Édouard Philippe. S'il n'y a donc pas de coup de pouce particulier au salaire minimum, le Premier ministre évalue néanmoins le total de la hausse à 3% pour les salariés avec les différentes réformes mises en place par le gouvernement.

"Sur un an, grâce à l'action conjuguée de l'indexation, de la baisse des cotisations sociales et de la prime d'activité, la hausse sera de l'ordre de 3% par rapport à janvier 2018. La hausse de la prime d'activité que nous avons décidée pour avril 2019 amplifiera encore cet effet", a-t-il affirmé à l'Assemblée nationale.

Pour mémoire, la loi prévoit une revalorisation automatique du Smic chaque année au 1er janvier. Elle est calculée à partir de l'inflation (hors tabac) qui pèse sur les ménages les moins aisés et de l'évolution du pouvoir d'achat des ouvriers. À tout moment dans l'année, le gouvernement peut décider d'accorder un coup de pouce supplémentaire. Le dernier date de juillet 2012, il avait été accordé par François Hollande après son arrivée au pouvoir.

Y.D. avec AFP