BFM Business

L'opération Pass Culture est lancée: comment ça marche?

Le Pass Culture testé à compter de ce vendredi

Le Pass Culture testé à compter de ce vendredi - Pass Culture

10.000 à 12.000 jeunes ont été sélectionnés pour expérimenter le Pass Culture à compter de ce vendredi. D'une valeur de 500 euros, ce Pass leur permettra d'accéder à de multiples offres culturelles.

Permettre aux jeunes d’"entamer un chemin culturel": c'est l’objectif du gouvernement à travers le lancement ce vendredi de l’expérimentation du Pass Culture. Promesse de campagne d’Emmanuel Macron, cette aide va être testée auprès de 10.000 à 12.000 jeunes âgés de 18 ans et résidant dans un des cinq départements pilotes: Bas-Rhin, Finistère, Guyane, Hérault et Seine-Saint-Denis.

Pour faire partie des heureux élus, les bénéficiaires ont dû candidater en remplissant un formulaire en ligne avant d’être tirés au sort. Les inscriptions désormais closes, les jeunes sélectionnés sont invités à télécharger l’application mobile Pass Culture afin d'activer leur crédit de 500 euros qui leur ouvrira l’accès à de multiples offres culturelles.

"C’est une application téléchargeable par les jeunes de 18 ans qui leur permettra d’avoir une information sur les offres culturelles d’une façon géolocalisée. Ils seront à proximité, ou même plus loin, des offres culturelles possibles : un spectacle, un cinéma, une boutique pour acheter une livre, un cours de danse…", a précisé le ministre de la Culture, Franck Riester, ce vendredi sur France 2 .

Concrètement, l’enveloppe de 500 euros pourra être consacrée en totalité à des sorties culturelles ou des cours de pratique artistique. Mais les achats de biens culturels en ligne (abonnement à un journal, à un service de musique ou de vidéos en streaming) seront, eux, limités à 200 euros. Même chose pour les achats de biens culturels qu’il s’agisse d’instruments de musiques de livres ou de certains jeux vidéo…).

D’après Le Parisien, environ 1000 établissements français ont d’ores et déjà intégré le dispositif, dont des musées, associations, librairies, cinémas indépendants mais aussi des entreprises comme Canal +, Orange, Deezer, Fnac… 

Le Pass Culture
Le Pass Culture © Pass Culture

34 millions d'euros en 2019

Le ministère de la Culture dispose d’un budget de 34 millions d’euros sur l’année 2019 pour expérimenter le Pass Culture. Une fois déployée au niveau national, l’offre devrait coûter 400 millions d’euros.

Pour la financer, les acteurs du secteur privé seront sollicités. L’expérimentation en cours testera deux modalités complémentaires: un "financement par le secteur culturel lui-même, par des gratuités et des remises commerciales" -les offres numériques par exemple ne seront pas remboursées pendant la phase de test- et "un financement par des acteurs économiques externes", explique le ministère de la Culture, ajoutant qu’un "processus de recherche de partenaires est en cours".

Mais "le niveau respectif des différentes contributions n’est pas arrêté et l’expérimentation offrira de nombreux enseignements sur la viabilité du modèle envisagé, pour les acteurs comme pour le Pass. C’est au vu des résultats de cette expérimentation que le modèle de financement du Pass Culture pourra être précisé, en particulier la répartition entre financements publics, privés et apports en gratuité ou réductions de prix", précise encore le ministère.

Le Pass Culture étendu avant l'été

Un premier bilan sera rendu d’ici trois mois. Il permettra de rendre compte de succès ou non du dispositif grâce à la publication des statistiques (nombre d’offres, d’usagers, de transaction, par nature, par territoire).

Ensuite, le Pass Culture sera étendu avant l’été à 50.000 jeunes "qui ne sont pas forcément volontaires", a indiqué Franck Riester. D’autres territoires seront également concernés. Une nouvelle évaluation prévue à l’automne permettra de décider de la généralisation du dispositif.

Paul Louis