BFM Business

L’Assemblée nationale vote un "tarif plancher"pour les aides à domicile

Les aides à domicile, dont les auxiliaires de vie auprès des personnes âgées vont bénéficier d'un "tarif plancher"

Les aides à domicile, dont les auxiliaires de vie auprès des personnes âgées vont bénéficier d'un "tarif plancher" - -

Ce "tarif plancher" national s’élève à 22 euros par heure d'intervention des services d'aide à domicile en 2022. L'Assemblée nationale a voté la mesure à l’unanimité.

Le gouvernement veut ainsi réparer les inéquités entre les départements, qui financent ces prestations via l'allocation personnalisée d'autonomie (APA). Certaines collectivités ne payent que 18 euros de l'heure et "plus de la moitié des heures effectuées" sont rémunérées sous ce niveau de 22 euros.

Cela vise aussi à mieux rémunérer les salariés, dont les auxiliaires de vie auprès des personnes âgées.

Mieux rémunérer les salariés

De 2022 à 2025, les services d'aide à domicile pourront par ailleurs prétendre à un financement complémentaire de trois euros de l'heure, s'ils s'engagent dans une "démarche qualité", par exemple en assurant des prestations le soir et le week-end, ou en proposant des formations à leurs salariés.

"les départements seront compensés à 100% pour atteindre le tarif socle de 22 euros", assure la ministre déléguée à l'Autonomie Brigitte Bourguignon.

Elle a revendiqué une "réforme systémique" pour un "virage domiciliaire", permettant aux personnes âgées de rester le plus longtemps possible chez elles.

Quatre cents millions d'euros de mesures nouvelles sont fléchés vers le grand âge dans ce budget de la Sécu, avec également une présence des soignants et des recrutements accrus dans les Ehpad.

La majorité a salué "un moment important" (Philippe Vigier, MoDem) qui donne forme à la cinquième branche de la Sécurité sociale dédiée à la dépendance, créée en 2020, mais que l'opposition décrivait comme une "coquille vide".

S.A avec AFP