BFM Eco

Agnès Buzyn: "Nous allons rémunérer les aidants" de proches malades ou handicapés

-

- - BFMTV

Le gouvernement va mettre en place des mesures pour rémunérer les personnes obligées de mettre leur activités professionnelle entre parenthèses pour s'occuper de proches malades ou handicapés.

"C'est important de reconnaître ce temps dédié à l'autre." Invitée ce vendredi matin de Jean-Jacques Bourdin sur RMC et BFMTV, Agnès Buzyn a annoncé que le gouvernement allait faire un geste pour rémunérer les aidants, ces personnes contraintes d'abandonner leur activité professionnelle pour s'occuper d'un proche. 

"Je souhaite travailler sur des droits contributifs à la retraite, je pense que c'est important qu'un reconnaisse ce temps dédié à l'autre des aidants, a expliqué la ministre de la Santé. Je pense qu'il est important que certains puisse être rémunérés car les pertes de salaires sont parfois très importantes dans les familles. La seule question c'est combien de temps la solidarité nationale peut prendre en charge la rémunération des aidants."

Qui prendra en charge la rémunération des aidants?

Si certaines entreprises prennent en charge aujourd'hui la rémunération des aidants, ce n'est pas le cas de l'Etat qui ne leur reconnaît par ailleurs pas de droits à la retraite. 

Agnès Buzyn assure que le gouvernement fera des propositions sur le sujet cette année pour une entrée en application en 2020. L'Etat versera-t-il un salaire et accordera-t-il des droits à la retraite? Et quel organisme ou collectivité prendront en charge ces coûts? La ministre de la Santé n'a pas tranché.

"J'ai rencontré beaucoup d'associations d'aidants, a confié la ministre. Ca peut être des personnes très jeunes qui aident leurs parents qui ont des Alzheimer, des mères d'enfants handicapés qui s'arrêtent toute leur vie pour pouvoir maintenir un enfant à la maison et ça on doit le reconnaître."