BFM Business

Adidas ferme deux usines récemment ouvertes en Allemagne et aux Etats-Unis

-

- - Daniel Karmann / dpa / AFP

Les deux sites fabriquaient des chaussures personnalisées grâce à une technologie robotisée. Leur fabrication ne cesse pas, mais est délocalisée en Asie pour réduire leur coût.

Les deux usines avaient été inaugurées en 2017, en Allemagne à Ansbach et aux Etats-Unis à Atlanta. Largement robotisées, elles fabriquaient des chaussures de sport Adidas personnalisées. Chaque année, environ un million de paires sortaient de leurs murs, sur les 400 millions de paires écoulées par la marque au total.

Impression 4D

Maintenant que l’équipementier sportif a testé ce modèle, il le délocalise d’ici avril 2020 en Asie. La production sera alors plus flexible, plus abondante, plus rapide et moins chère. "Mais Adidas va continuer à développer, améliorer et tester ses produits manufacturiers en Allemagne", assure le groupe allemand, qui mentionne le site de Scheinfeld surnommé l’ "adiLab".

Pour celui d’Ansbach, il promet de continuer à travailler sur d’autres process, comme des semelles imprimées en 4D: l’équivalent de la 3D, mais avec des matériaux qui se déforment sous la pression du corps par exemple. Le groupe travaille également sur des chaussures de sport recyclables. Là encore, de plus en plus fabriquées par des robots.

Fanny Guyomard avec AFP