BFM Business

Ségolène Royal: "créer des impôts, c'est le degré zéro de la politique"

Ségolène Royal réclame la pause fiscale

Ségolène Royal réclame la pause fiscale - -

L'ancienne candidate socialiste à la présidentielle était, ce mercredi 11 septembre, l'invitée de BFMTV et RMC. Elle a en particulier insisté sur la nécessité de respecter la pause fiscale annoncée par François Hollande.

Reprise, réforme des retraites, pause fiscale : l'actualité économique chargée de cette rentrée inspire visiblement l'ancienne candidate PS à l'Elysée.

Invitée de BFMTV et RMC ce 11 septembre, Ségolène Royal a insisté sur la nécessité de respecter la pause fiscale annoncée par le chef de l'Etat. "Cela a été dit, cela doit être fait", a-t-elle lancé. " Mettre un impôt pour régler un problème, c'est le degré zéro de la politique !". " Il ne faut pas casser la confiance par des impôts nouveaux", a-t-elle ajouté.

La présidente PS de la région Poitou-Charente a rappelé qu'elle n'avait pas augmenté les impôts chez elle depuis 9 ans. "Oui, l'Etat peut aussi le faire. Mais à chaque dépense nouvelle, il faut une économie correspondante".

Réforme des retraites globalement bonne

Ségolène Royal s'est également déclarée favorable à une mesure destinée à favoriser le pouvoir d'achat. "Mais c'est compliqué en ce moment", a-t-elle reconnu. Cette relance pourrait, selon elle, passer par exemple par des incitations aux économies d'énergie afin que la facture des ménages soit moindre.

Sur les retraites, la responsable socialiste a jugée la réforme Ayrault "globalement bonne". En particulier car elle ne prévoit pas de hausse de la CSG, une mesure qu'elle combattait. Elle a estimé que la prise en compte de la pénibilité et le coup de pouce à la situation des femmes ayant eu une carrière incomplète étaient deux bonnes choses.

P.C