BFM Business

Sarkozy veut augmenter le temps de travail des enseignants

Nicolas Sarkozy veut supprimer 300.000 postes de fonctionnaires.

Nicolas Sarkozy veut supprimer 300.000 postes de fonctionnaires. - Niklas Hallen - AFP

De nouveau candidat à l’Élysée, l’ancien président veut supprimer 300.000 postes de fonctionnaires. Et ne compte pas épargner l’Éducation nationale.

Si Nicolas Sarkozy a toujours entretenu des relations plutôt fraîches avec le corps enseignant, son programme pour 2017 risque de ne pas arranger les choses. "Il faut diminuer le nombre d’emplois publics, nous sommes le seul pays d’Europe à avoir créé des postes de fonctionnaires", a-t-il ainsi répété au micro d’Europe 1, lundi 26 septembre.

Au total, le nombre de suppressions de postes s’élèvera à "300.000, la moitié pour l’État, la moitié pour les collectivités territoriales. C’est entre 7 et 8 milliards d’économies sur 5 ans", a-t-il indiqué.

Avant de préciser, s’il en était besoin, que l’Éducation nationale serait "concernée".

"Enseignant, c'est un métier admirable, mais..."

"Nous augmenterons la durée de travail des enseignants. Enseignant, c’est un métier admirable et difficile. Mais (…) le sommet de la hiérarchie des professeurs - un agrégé - c’est 15 heures d’obligation de service par semaine, six mois de l’année. Un professeur des écoles, c’est 24 heures", a-t-il déclaré.

"Mon idée, c’est d’augmenter de 25% leur temps de travail, d’augmenter d’autant leur rémunération, ce qui permettra d’avoir du temps disponible pour s’occuper des enfants qui n’arrivent pas à suivre après la classe".

Y.D.