BFM Business

Royaume-Uni: Cameron donne des gages aux eurosceptiques

Philip Hammond devient le nouveau chef de la diplomatie britannique et, par la même, l'homme fort du gouvernement.

Philip Hammond devient le nouveau chef de la diplomatie britannique et, par la même, l'homme fort du gouvernement. - -

Le Premier ministre britannique a procédé, ce mardi 15 juillet, à un important remaniement, qui place notamment l'eurosceptique Philip Hammond comme nouvel homme fort du gouvernement. Une forme de réponse au succès électoral de l'UKIP.

Remaniement en Grande-Bretagne. Le Premier ministre David Cameron a, ce mardi 15 juillet, rajeuni et féminisé un peu son gouvernement et surtout placé des eurosceptiques à des postes clés.

Philip Hammond est ainsi le nouvel homme fort du nouveau gouvernement britannique. L'ex-ministre de la Défense et eurosceptique convaincu, débarque aux Affaires étrangères. Le nouveau patron du Foreign Office a promis de tout faire pour sortir le Royaume-Uni de l'Union européenne si la Commission de Bruxelles ne se réformait pas.

En ordre de bataille pour les élections générales

Ce remaniement intervient après le succès de l'UKIP, le parti europhobe et anti-immigration, aux élections européennes. L'UKIP ne cesse de grignoter des voix aux conservateurs et se hisse à la 3e position dans les sondages pour les prochaines élections générales.

L'opposition travailliste elle, occupe pour l'instant la première place, avec 38%, selon le site de sondage YouGov, devançant ainsi le parti du Premier ministre, avec 33%.

Il s'agit donc pour le nouveau gouvernement Cameron de se mettre en ordre de bataille en vue de ces élections qui se tiendront dans moins de 10 mois. L'opposition, elle, a qualifié ce remaniement de "massacre des modérés" par un Premier ministre "affaibli" et "apeuré face à son aile droite".

Delphine Liou