BFM Business

Règles sanitaires: un référent Covid-19 sera obligatoire dans chaque entreprise

Sur BFM Business, François Asselin, président de la CPME, émet quelques réserves sur le projet de protocole qui doit alléger les contraintes sanitaires dans les entreprises.

Le document est très attendu par les entreprises. Le gouvernement doit en effet publier une nouvelle version allégée du protocole sanitaire actuellement en vigueur dans les entreprises. Il devrait mettre fin à la règle de distanciation physique minimale de 4 m2. Désormais, un mètre entre chaque personne suffira. Par ailleurs, le télétravail ne sera plus la règle.

Mais ce document de 14 pages contient d'autres nouveautés qui pourront être perçues comme des contraintes plus que des améliorations. Comme le révèle en exclusivité François Asselin, président de la CPME, sur BFM Business ce mardi, chaque entreprise devra désormais avoir un référent Covid-19.

"Dans toutes les entreprises", insiste le patron du syndicat des PME, "dans les entreprises de moins de 10 salariés, ça peut être le chef d'entreprise, au-delà, il faut un référent Covid dont la mission sera d'informer, de vérifier que les mesures ont bien été expliquées aux salariés, affichées dans l'entreprise. C'est une contrainte supplémentaire".

Et de rappeler que les entreprises de plus de 50 salariés doivent aussi avoir un référent sécurité, un référent harcèlement. "On va finir par avoir des entreprises de référents", s'inquiète le responsable.

Olivier Chicheportiche