BFM Business

Réduire les déficits reste une priorité, affirme François Fillon

La réduction des déficits reste une priorité du gouvernement, affirme le Premier ministre, François Fillon, dans un entretien au Journal du dimanche. /Photo d'archives/REUTERS/Thierry Roge

La réduction des déficits reste une priorité du gouvernement, affirme le Premier ministre, François Fillon, dans un entretien au Journal du dimanche. /Photo d'archives/REUTERS/Thierry Roge - -

PARIS - La réduction des déficits reste une priorité du gouvernement, affirme le Premier ministre, François Fillon, dans un entretien au Journal du...

PARIS (Reuters) - La réduction des déficits reste une priorité du gouvernement, affirme le Premier ministre, François Fillon, dans un entretien au Journal du dimanche.

"Il y a un moment où le niveau d'endettement est simplement insoutenable", souligne le chef du gouvernement.

"Les comptes sociaux pèsent très lourd, mais ce n'est qu'un aspect du problème. Nous allons continuer la réduction des effectifs de fonctionnaires. Nous allons surtout poursuivre le gel des dépenses de l'Etat dans le prochain budget. C'est un effort extraordinaire, extrêmement compliqué à mettre en oeuvre...", poursuit-il.

François Fillon dit se sentir, sur ce point, en parfaite adéquation avec le président de la République.

"Il n'y a jamais eu de désaccord entre lui et moi sur ce sujet. Il ne peut pas y en avoir, pour une raison simple, c'est qu'une économie trop endettée étouffe la croissance. Et chacun sait qu'il est très important que la France conserve un haut niveau de confiance des marchés, cela lui permet de financer son endettement à des taux raisonnables.

"Je crois que les Français sont préoccupés par les déficits, dont ils savent qu'ils les menacent", souligne-t-il.

Elizabeth Pineau, édité par Pascal Liétout