BFM Business

Pour Fabius, "Bercy a besoin d'un patron"

Laurent Fabius appelle Bercy à ne compter qu'un seul patron

Laurent Fabius appelle Bercy à ne compter qu'un seul patron - -

Le ministre des Affaires étrangères a déploré, ce mardi 14 mai, sur RTL que le ministère des Finances compte plusieurs patrons. Sur BFMTV, Ségolène Royal a réagi à ses propos en assurant que François Hollande "pense pareil".

L'étau se resserre autour de Bercy et du remaniement qui s'y annonce. Le numéro deux du gouvernement et ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a jugé, ce mardi 14 mai, que le ministère de l'Economie et des Finances avait "besoin d'un patron", déplorant qu'il y en ait "plusieurs" actuellement.

"J'ai dirigé Bercy dans le passé et c'est vrai que Bercy a besoin d'un patron. Là vous avez plusieurs patrons et quelle que soit la qualité des hommes et des femmes et leur degré d'entente, je pense qu'une coordination plus forte serait utile", a déclaré sur RTL Laurent Fabius, par ailleurs ancien ministre de l'Economie et des Finances de 2000 à 2002.

"C'est quelque chose qui est maintenant partagé par tout le monde, donc j'imagine que s'il y a un remaniement, probablement avant la fin du quinquennat, et bien cette question sera traitée", a ajouté Laurent Fabius.

Royal: "le président de la République le pense aussi"

Immédiatement, Ségolène Royal, interrogée ce mardi sur BFMTV et RMC est allé dans le sens de l'ancien Premier ministre: "le président de la République le pense aussi", en référence à ses propos.

"Ca manque un peu d'ordre", a-t-elle ajouté en évoquant Bercy. "Cest un ministère-clef qui définit toutes les politiques économiques (...) On a besoin de beaucoup de cohérence".

Lundi, dans Le Monde, la vice-présidente de la Banque publique d'investissement (BPI) avait déjà appelé de ses voeux à une restructuration à Bercy, faisant clairement référence à la discorde qui règne entre Pierre Moscovici et Arnaud Montebourg, alors que François Hollande a évoqué pour la première fois l'idée d'un remaniement, dans un entretien à Paris Match, la semaine dernière en assurant qu'"aucun ministre n'est protégé".

Les dissensions entre les deux hommes sont apparues à plusieurs reprises, mais l'épisode Dailymotion-Yahoo a laissé apparaître un peu plus clairement la mésentente qui règne entre les deux ministres. Au point qu'il paraît probable que François Hollande choisisse de séparer les deux hommes. Selon une rumeur, Arnaud Montebourg pourrait récupérer le portefeuille de la Justice.

>>A lire aussi - Bercy attend son remaniement

>> A lire aussi - Royal veut une restructuration à Bercy

|||sondage|||790

J.M. avec AFP