BFM Business

Pierre Moscovici: l'euro fort pourrait coûter 0,3 points de croissance à la France

BFM Business

Le ministre de l’Economie et des Finances, Pierre Moscovici a déclaré, ce mercredi 6 février qu’un euro fort pourrait coûter 0,3 points de croissance à France.

"La question (de l’euro fort, ndlr) doit être posée au niveau de l'Eurogroupe et du G20", a-t-il ajouté, précisant dans la foulée qu’il "évoquera la question", lors de la prochaine réunion des ministres des Finances de la zone euro.

Le ministre s’exprimait au salon des entrepreneurs.

Les estimations de Pierre Moscovici sont lourdes de sens, à l’heure où bon nombre d’observateurs doutent de la prévision de croissance du gouvernement de 0,8% pour 2013. Un chiffre sur lequel le gouvernement s’appuie également pour prévoir sa prévision de déficit public de 3%, qui, là encore, est remis en cause. Le FMI anticipe ainsi un dérapage budgétaire de 3,5% pour la France, cette année.

BFMbusiness.com et Reuters