BFM Business

Peer Steinbrück, rival officiel d'Angela Merkel pour diriger l'Allemagne en 2013

Peer Steinbrück est également proche de l'ancien Premier ministre socialiste  Gerhard Schröder

Peer Steinbrück est également proche de l'ancien Premier ministre socialiste Gerhard Schröder - -

Le SPD, parti concurrent de celui la chef d’Etat allemande, a désigné, ce vendredi 28 septembre, Peer Steinbrück pour mener la bataille électorale menant à la chancellerie en 2013. Cet ancien ministre des Finances d'Angela Merkel est notamment connu pour sa rigueur budgétaire et son franc-parler.

Le nom du futur adversaire de la chancelière allemande Angela Merkel aux législatives l'an prochain est désormais connu. Il s’agit de son ancien ministre des Finances du temps de la grande coalition entre 2005 et 2009, Peer Steinbrück.

Il est l'un des ténors du SPD, le parti social-démocrate allemand, du même bord politique que le parti socialiste français. Mais cela n'en fait pas forcément un allié naturel de François Hollande en cas de victoire .

L'ancien ministre n'avait ainsi pas hésité à critiquer la volonté du candidat socialiste de renégocier le pacte de stabilité européen. "François Hollande est un naïf", avait déclaré Peer Steinbrück.

Numéro deux au classement des meilleurs ministres des Finances

Mais ce ténor du SPD ne réserve pas seulement ses critiques à la France. En 2008, il avait comparé les marchés à des "hordes de barbares" qu'il fallait reciviliser. En 2009, il avait fâché la Suisse, en affirmant que la création d'une liste noire des paradis fiscaux agirait sur le secret bancaire helvétique comme une "cavalerie" qui ferait peur aux "Indiens".

Car l'un de chevaux de bataille de Peer Steinbrück est le contrôle renforcé des marchés financiers, tout comme la réduction des déficits publics. Son intransigeance budgétaire lui avait couté quelques amis dans son propre camp, à l’époque où il était ministre des Finances.

Mais sa rigueur lui avait également valu en 2009 la deuxième place du classement du Financial Times des meilleurs ministres des Finances de la zone euro, derrière Christine Lagarde.

Delphine Liou