BFM Business

Patrimoine des ministres: une première pour Royal et Rebsamen

François Rebsamen et Ségolène Royal étaient les deux seuls nouveaux entrants au gouvernement en janvier 2014.

François Rebsamen et Ségolène Royal étaient les deux seuls nouveaux entrants au gouvernement en janvier 2014. - -

Les ministres ont à nouveau publié, ce 27 juin, l'état de leur situation personnelle financière sur le site de la Haute autorité de la transparence. Un exercice nouveau pour Ségolène Royal et François Rebsamen.

Entre autres conséquences de l'affaire Cahuzac, les ministres doivent désormais publier une fois l'an leur patrimoine sur le site de la Haute autorité de la transparence. Ils se sont donc à nouveau pliés à l'exercice, ce vendredi 27 juin.

Pour deux d'entre eux, nommés fraîchement en janvier par le nouveau Premier ministre Manuel Valls, c'est une première. Il s'agit de la ministre de l'Energie et de l'Ecologie, Ségolène Royal, et du successeur de Michel Sapin au Travail, François Rebsamen. Voici ce qu'il faut savoir de leur situation pécuniaire.

> Ségolène Royal et ses propriétés champêtres

L'ex-compagne de l'actuel président de la République revendique des propriétés foncières, des livrets d'assurance-vie et divers comptes pour un patrimoine total de 1,56 million d'euros, dont l'essentiel vient de ses possessions immobilières.

La ministre possède un appartement de 120 mètres carrés acquis en 1990, d'une valeur actuelle de 1.200.000 euros, mais aussi des propriétés terriennes plus bucoliques: une parcelle de bois, de 1.680 mètres carré, un jardin de 777 mètres carré, et une parcelle de marais dont la surface n'est pas renseignée. Ces domaines valent au total 20.800 euros.

Elle déclare en outre disposer de deux contrats d'assurances-vie et divers comptes sur lesquels reposent 337.614 euros.

Ségolène Royal, tout comme son ex-directeur de campagne, François Rebsamen, ne sont pas des boursicoteurs. Ils affirment ne détenir aucune valeur mobilière, c'est-à-dire des titres financiers cotés ou non en bourse. Ni d'ailleurs d'objets d'art, de bijoux, d'or ou de pierres précieuses dont la valeur excéderait 10.000 euros. Ni aucun bien à l'étranger.

> François Rebsamen possède un demi-appartement

Le patrimoine du ministre du Travail se résume, selon ses déclarations, a de l'immobilier d'une valeur de 500.000 euros, et un peu plus de 70.000 euros en banque. Et deux Citroën, toutes deux des C3, dont la valeur à l'argus s'élève à 1.500 et 10.000 euros.

Il indique détenir une maison d'une valeur de 380.000 euros, et la moitié d'un appartement acheté via une société civile immobilière, d'une valeur de 100.000 euros. En outre, il a encore trois prêts en cours sur les quatre qu'il a contractés, dont deux au Sénat, pour une valeur totale à rembourser de 73.868 euros.

S'il déclare ne pas avoir de livret d'assurance-vie, il détient huit comptes et livrets sur lesquels reposent 72.208 euros. Des comptes parfois partagés avec un membre de sa famille dont le prénom est masqué sur sa déclaration. Ils sont hébergés dans trois banques différentes: la Société générale, le Crédit Mutuel et la Banque postale. Il loge d'ailleurs son compte courant personnel dans cette dernière.

Comme Ségolène Royal, ses autres mandats (sénateur et président d'agglomération) s'étant achevés en avril, il ne touche plus d'autres indemnités que son salaire de ministre, comprise entre 9.940,20 et 12.697,54 euros bruts par mois.

Nina Godart