BFM Business

Myriam El Khomri : "Trouver un point d'équilibre n'est pas un recul"

"Le texte laisse toute sa place aux branches professionnelles dans les négociations à venir" a expliqué la ministre du travail, invitée du journal télévisé de 20 heures sur TF1.

"Le texte laisse toute sa place aux branches professionnelles dans les négociations à venir" a expliqué la ministre du travail, invitée du journal télévisé de 20 heures sur TF1. - TF1

"La ministre du travail a défendu sur TF1 le texte remanié du projet de la loi Travail, présenté il y a quelques heures aux partenaires sociaux, par Manuel Valls."

L'opération déminage du gouvernement sur le projet de réforme du code du travail a pris la forme d'un vaste offensive médiatique, dans la foulée de la présentation aux partenaires sociaux d'un texte largement remanié.

Alors que Manuel Valls s'exprimait ce lundi soir 14 mars 2016, sur France 2, pendant le journal télévisé de 20 heures, la ministre du Travail Myriam El Khomri était sur TF1 pour se prêter au même exercice de communication en soirée, à la même heure.

"Il faut développer un compromis. Trouver un point d'équilibre n'est pas un recul. Nous avons pris 15 jours supplémentaires pour amender le texte initial et pour avancer. Le nouveau texte apporte des souplesses si les entreprises s'emparent de la négociation à leur échelon. Nous réaffirmons aussi le rôle des branches professionnelles. Le texte donne plus de clarté et de visibilité pour les chefs d'entreprise" a affirmé la ministre du travail sur la chaîne de télévision.

Elle a également souligné les nouveaux droits liés au compte personnel d'activité ainsi que les dispositifs visant les jeunes sans diplômes. "La garantie jeune qui bénéficie déjà à 50.000 jeunes, nous en avons fait un droit universel. Il y a déjà eu 80.000 emplois créés en 2015 dans le secteur marchand. Cette loi a pour but de renforcer et de développer l'embauche" a-t-elle ajouté.

F.Bergé