BFM Business

Moody's va-t-elle dégrader la note de la France?

Moody's doute de la capacité de la France à mettre en oeuvre les réformes.

Moody's doute de la capacité de la France à mettre en oeuvre les réformes. - Emmanuel Dunand - AFP

L'agence de notation aurait informé le gouvernement français d'une dégradation prévue le 19 septembre. Le gouvernement dément.

Moody's a-t-elle, oui ou non, averti le gouvernement français d'une dégradation de la note de la France? L'Opinion a annoncé, ce 18 septembre, que l'agence de notation avait envoyé un mail, "comme le veut la règle".

Mais le gouvernement français a immédiatement déclaré n'avoir reçu "aucune information de l'agence à ce stade".

La publication de l'agence est attendue vendredi après clôture de la Bourse, soit après 17h35 heure de Paris. La note Aa2 est la troisième meilleure possible dans l'échelle de Moody's, et désigne encore un émetteur "de haute qualité".

Manquement aux objectifs budgétaires

Dès août, Moody's avait affirmé que la France manquerait ses objectifs budgétaires pour 2014 et 2015, ce que le gouvernement vient de confirmer, et émis des doutes sur la capacité de l'exécutif à mettre en oeuvre les réformes promises.

Standard and Poor's, avait elle baissé en avril sa note sur la dette française, au troisième échelon de son tableau, soit "AA". Cela correspond dans le système de notation de Moody's à la note "Aa2". Jusqu'ici ces baisses, au fort retentissement politique, n'ont pas eu d'impact concret pour la dette française. Le pays continue à emprunter à des taux historiquement bas.

D. L.