BFM Business

Pétrole iranien: la Turquie rejette la fin des exemptions décidée par Washington

Mevlut Cavusoglu, ministre turc des affaires étrangères

Mevlut Cavusoglu, ministre turc des affaires étrangères - Adem ALTAN / AFP

Après l'annonce de Washington de mettre fin aux dérogations pour huit pays d'acheter du pétrole à l'Iran, la Turquie a dit ne pas accepter "des sanctions unilatérales et des contraintes" sur la manière dont elle gère ses relations avec ses voisins.

La Turquie a affirmé ce lundi qu'elle rejetait les sanctions américaines sur l'achat de pétrole iranien après l'annonce par le président américain Donald Trump de mettre fin aux exemptions provisoires accordées à certains pays importateurs

"Nous n'accepterons pas des sanctions unilatérales et des contraintes sur la manière dont nous gérons nos relations avec nos voisins", a déclaré le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu, cité par l'agence officielle d'informations Anadolu.
Paul Louis avec AFP