BFM Business

Migaud : « La justice fiscale en question »

BFM Business

Le président PS de la commission des finances de l’Assemblée Didier Migaud a évoqué la question des niches fiscales.

Jean-Jacques Bourdin : Parlons des niches fiscales, le gouvernement nous dit qu'il faut faire un peu de ménage dans ces niches fiscales : certaines sont très utiles et ne profitent pas qu'aux plus riches, il faut le rappeler...

Didier Migaud : Bien sûr, quand on parle de niches fiscales, c'est aussi bien la prime pour l'emploi, la réduction de TVA pour les travaux dans les logements, le quotient familial, donc vous avez des mesures d'allégements. La question qui est posée et à laquelle on doit répondre c'est : est-il légitime et normal de pouvoir se soustraire à tout paiement d'impôts sur le revenu alors que l'on a des revenus confortables ? La réponse normalement est non. La réponse du gouvernement me paraît correspondre à un service minimum : ils voient bien la pression qui est là sur la question de la justice fiscale, qui devient de plus en plus aiguë compte tenu des choix qu'a fait ce gouvernement avec le paquet fiscal, le bouclier fiscal, et le sentiment qu'ont les français c'est qu'il y a deux poids deux mesures. Si vous avez des revenus confortables, on imagine des tas de dispositifs pour vous en rendre. En revanche, on prend des dispositions qui frappent une grande majorité de nos concitoyens.

La rédaction-Bourdin & Co