BFM Business

Michel Sapin tend la main au Portugal

Michel Sapin voudrait que les sanctions contre le Portugal ne soient pas trop dures.

Michel Sapin voudrait que les sanctions contre le Portugal ne soient pas trop dures. - Thomas Samson - AFP

La Commission européenne a ouvert une procédure pour déficit excessif à l'encontre du Portugal. Le ministre des Finances français voudrait que l'institution soit clémente dans ses sanctions.

Michel Sapin demande de la tolérance à l'encontre du Portugal. La Commission européenne a ouvert une procédure pour déficit excessif contre Lisbonne et Madrid. Le ministre des Finances a déclaré: "Le Portugal ne mérite pas qu'on lui applique une discipline exagérée même si la situation est objectivement non conforme aux engagements".

Et il a ajouté: "Certes, la Commission est dans son droit et peut-être même dans son devoir lorsqu'elle souligne que le Portugal n'a pas respecté ses engagements mais le Portugal a fait énormément d'efforts ces dernières années. Il n'est pas question de reprocher au Portugal de ne pas avoir fait les efforts nécessaires".

Le Portugal devait ramener son déficit à 2,5% de son PIB en 2015, pourtant il a atteint 4,4%. Mais l'État est venu en aide au secteur bancaire particulièrement affaibli.

D. L.