BFM Business

Michel Sapin en Grèce pour parler croissance

Michel Sapin se rend en Grèce, pays symbole de la réorientation de l'Europe vers plus de croissance.

Michel Sapin se rend en Grèce, pays symbole de la réorientation de l'Europe vers plus de croissance. - -

Le ministre des Finances se rend à Athènes ce 25 juillet. Le premier voyage d'une série destinée à préparer les dirigeants européens à une croissance française plus faible qu'attendue.

Michel Sapin se rend ce 25 juillet à Athènes. Il s'entretiendra avec son homologue grec sur les grands axes de la politique de croissance européenne. Une visite assez symbolique pour le ministre des Finances français, qui se rend en Grèce, précisément là où le modèle d'austérité prôné par Bruxelles et l'Allemagne a montré ses limites.

"Priorité au soutien à la croissance". Ce leitmotiv est évidemment partagé par les autorités grecques qui ont dû gérer une récession plus forte que prévue, et une casse sociale de grande ampleur, suite au traitement de cheval que lui a imposé Bruxelles dès 2009.

Manuel Valls à Berlin en septembre

Aujourd'hui, les conditions d'aide sont beaucoup moins drastiques, et la Grèce symbolise cette réorientation de l'Europe vers plus de croissance, un des grands piliers de la politique économique que prône François Hollande depuis 2012.

Le déplacement de Michel Sapin à Athènes n'est donc pas anodin, à l'heure où la France prépare les esprits à une croissance moins forte que prévue. Le ministre des Finances rencontrera à la rentrée la plupart de ses homologues de la zone euro.

Manuel Valls aussi a pris son bâton de pèlerin. Il ira à Berlin en septembre. La France cherche à fédérer le maximum d'Etats membres autour de cette idée que, une fois les réformes structurelles mises sur les rails, il faut savoir être plus souple dans l'application du pacte de stabilité en Europe. Bref, au nom de la croissance, prendre plus de temps s'il le faut pour réduire son déficit.

Mathieu Jolivet