BFM Business

Merkel vole au secours de Hollande après les Européennes

Angela Merkel a salué les efforts de compétitivité de la France.

Angela Merkel a salué les efforts de compétitivité de la France. - -

La chancelière allemande a, ce lundi 26 mai, réaffirmé tout le bien qu'elle pense des réformes françaises pour redresser la compétitivité, au lendemain de résultats d'élections douloureuses pour le président français.

Le couple franco-allemand se soutient officiellement. Largement victorieuse en son pays puisque son parti, la CDU, a obtenu 37% aux élections européennes, Angela Merkel a volé au secours de François Hollande lors d'une conférence de presse.

Elle a ainsi salué "la politique de réformes menée par la France", au lendemain de la déroute historique du parti socialiste qui n'atteint pas 14%. Elle décèle dans cette politique "de bons jalons pour mener la France à davantage de succès et de croissance".

Selon elle, c'est par des efforts similaires à ceux mené par l'Hexagone sur la compétitivité que la montée des partis populistes en Europe peut être enrayée.

Le prochain président de la CE fera l'objet de "discussions"

Par ailleurs, Angela Merkel a affirmé que la nomination du prochain président de la Commission européenne devra faire l'objet "de discussions". Ce qui ne l'a pas empêché de féliciter, au passage, la campagne menée par Jean-Claude Juncker, le Luxembourgeois et candidat officiel du PPE, le parti de centre-droit qui est arrivé en tête des élections européennes. Parfois désigné comme "le" candidat d'Angela Merkel, Jean-Claude Juncker est issu de la même famille politique que la chancelière allemande.

Mardi 27 mai, les chefs d'Etat européen se retrouvent pour "un dîner informel" à Bruxelles. Ce rendez-vous pourrait donner lieu aux premières tractations puisque le président de la Commission est proposé par le Conseil européen puis doit obtenir l'aval du Parlement de Strasbourg.

J.M. avec AFP