BFM Business

Liste Lagarde : un ex-ministre grec mis en cause

BFM Business

L’affaire d’évasion fiscale en Grèce née de la transmission par les autorités françaises d’une liste de détenteurs grecs de comptes à la HSBC suisse ne cesse de connaître des rebondissements. Vendredi, l’ex-ministre des Finances Georges Papaconstantinou a été renvoyé de son parti, le Pasok. Le communiqué annonçant son expulsion évoque de "clairs indices" selon lesquels des noms de personnes effacés de la liste étaient ceux "de parents" du mis en cause.

Ce dernier avait pourtant nié avoir trafiqué la liste qui lui avait été remise de la main à la main par Christine Lagarde, alors ministre de l’Economie, en 2010. L’indulgence vis-à-vis de Georges Papaconstantinou risque d’être d’autant moindre qu’il est l'artisan du premier plan d’austérité imposé en échange de l’aide internationale à la Grèce.

Le Parlement, à qui le dossier a été transmis, pourrait engager des poursuites contre un certain nombre de responsables politiques. Les magistrat ont reconnu officieusement une manipulation de la liste par certains membres du Pasok, en comparant la version du document fourni par le parti avec une nouvelle copie, fournie récemment par Paris.

Nina Godart et avec agences