BFM Business

Libéralisme : Mathieu Laine défend « l’inégalité juste »

L’essayiste et professeur à Sciences Po, défend le libéralisme sur le plateau de Good Morning Business et rappelle le rôle de l’éducation qui ne doit pas, selon lui, tomber dans l’égalitarisme.

Dans « Il faut sauver le monde libre », Mathieu Laine expose sa vision de l’économie mais aussi de la société, dans un sens plus large. Il est venu présenter son livre, ce mardi matin, sur le plateau de Good Morning Business.

« Il y a une inégalité juste » professe l’essayiste. « Il y a une égalité des chances, par l’école ou par la formation (…) Il faut viser cette égalité des chances mais surtout pas l’égalité à l’arrivée. »

« L’égalité à l’arrivée, c’est la fin de la capacité d’entreprendre » poursuit-il. « L’idée n’est pas de faire disparaitre l’Etat mais d’aider ceux qui en ont vraiment besoin. Mais quand vous commencez à vendre des protections sans cesse, vous finissez par aider un peu partout, un peu tout le monde et vous cassez les dynamiques de création. »