BFM Business

Les retraités ont un niveau de vie supérieur de 5% à celui des actifs

La situation financière des seniors est plutôt meilleure que celle des actifs : niveau de vie relatif, patrimoine,...

La situation financière des seniors est plutôt meilleure que celle des actifs : niveau de vie relatif, patrimoine,... - Philippe Huguen-AFP

En 2013, les retraités disposaient de revenus leur permettant de vivre plus confortablement que ceux qui travaillent encore, assure le Conseil d'orientation des retraites dans un rapport. Leur patrimoine est également supérieur à celui des actifs. Mais tout va changer à partir d'ici une dizaine d'années.

La France n'est pas seulement championne du monde du temps passé à la retraite. Selon le Conseil d'orientation des retraites (COR), ils sont également mieux lotis, sur le plan financier, que les actifs. "Les ménages retraités ont en moyenne, actuellement, un niveau de vie légèrement supérieur aux autres ménages, un niveau de consommation à peu près égal, et un niveau de patrimoine supérieur" expliquent les experts de cet organisme public chargé de suivre l'évolution des régimes et de faire des propositions pour assurer leur solidité financière.

Selon leurs calculs, le montant mensuel brut moyen de la pension totale (y compris l'éventuelle réversion dont bénéficient les retraités veufs) s'élevait en 2013 à 1.578 euros. Les hommes perçoivent en moyenne 1.884 euros soit 570 euros de plus que les femmes, du fait de carrières plus courtes et de rémunérations en moyenne moins élevées.

Niveau de vie et patrimoine plus élevés que les actifs

Mais le plus significatif est le rapport entre le niveau de vie moyen des retraités et celui de l'ensemble de la population. Pour comparer la situation financière d'un actif à celle d'un retraité il faut en effet prendre en compte le nombre de personnes à charge. C'est ce que les experts appelle "le niveau de vie relatif". En 2013, il équivalait, pour un retraité, à 2.050 euros en moyenne, soit 100 euros de plus que celui de l'ensemble de la population active (1.946 euros).

Il faut également prendre en compte le patrimoine brut (valeur de l'épargne et des biens immobiliers détenus à laquelle on soustrait les emprunts en cours). Une personne à la retraite disposait en 2013 de 174.000 euros contre 149.000 euros en moyenne pour un actif. Un écart logique. La plupart des retraités ont fini de rembourser leur crédit immobilier. Dans son état des lieux, le Cor note d'ailleurs que ces derniers sont moins endettés que le reste de la population.

Un avenir financier moins rose

Toutefois, cette période "dorée" pour les retraités ne devrait pas durer. Resté "assez stable depuis 20 ans" le niveau de vie relatif devrait être inférieur à partir du milieu des années 2020. Et il diminuera jusqu'en 2060, à législation inchangée, précise le rapport du COR.

Cette baisse s'expliquerait notamment par l'indexation des pensions sur l'évolution des prix et non plus sur les salaires, ces derniers augmentant plus vite que l'inflation. La tendance serait aussi liée à une baisse au fil des générations des taux de remplacement (différence entre les anciens revenus et la pension) appliqué aux futurs retraités.

A l'horizon 2060, ce niveau de vie comparé au reste de la population s'établirait entre 74% et 94%, la valeur la plus faible (qui correspond à celle relevée à la fin des années 1970) s'observant dans des conditions qui conduiraient à "des excédents du système de retraite", estiment les auteurs du rapport.

F.Bergé