BFM Business

Les prix ont recommencé à baisser en zone euro

L'inflation s'est établie à -0,2% en février.

L'inflation s'est établie à -0,2% en février. - Charly Triballeau - AFP

Pour la première fois depuis septembre, l’inflation est passée en territoire négatif, selon les chiffres publiés lundi par Eurostat. Les prix de l’énergie ont notamment chuté de manière significative.

Voilà qui pourrait donner quelques cheveux blancs à Mario Draghi. Les prix à la consommation en zone euro ont en effet recommencé à baisser en février, s'affichant en repli de 0,2%, selon une première estimation publiée lundi par Eurostat.

Ce chiffre est en-deçà du consensus des analystes donné par le fournisseur de services financiers Factset, qui tablaient sur une inflation nulle. En janvier, les prix étaient encore en hausse, de 0,3%.

C'est la première fois depuis septembre 2015 (-0,1%) que le phénomène se produit. Ce chiffre est très loin de l'objectif de la Banque centrale européenne (BCE) d'un taux d'inflation d'un peu moins de 2% dans l'union monétaire, considéré comme signe de bonne santé de l'économie.

La BCE pourrait agir

Le 15 février, lors d'un discours devant la commission des Affaires économiques et monétaires du Parlement européen, le président de la BCE, Mario Draghi, avait déclaré que l'institution "n'hésitera[it] pas" à agir. Ce qui pourrait arriver lors de la prochaine réunion de son conseil des gouverneurs, le 10 mars, en cas d'augmentation des risques pour la stabilité des prix.

Sans surprise, ce sont les prix de l'énergie qui ont tiré vers le bas en février cet indicateur très attendu: ils se sont affichés en recul de 8% sur un an, après -5,4% en janvier.

L'inflation sous-jacente (hors énergie, produits alimentaires, boissons alcoolisées et tabac), plus révélatrice de la tendance, est tombée à 0,7% contre 1% en janvier. Depuis juillet, elle évoluait dans une fourchette comprise entre 0,9 et 1,1%.

Y.D. avec AFP