BFM Business

Les pistes du Medef pour relancer l'économie

Le Medef se prépare à changer de nom

Le Medef se prépare à changer de nom - AFP

Le patronat propose d'agir sur la consommation notamment durable et sur des dispositifs pour permettre aux entreprises d'investir et d'embaucher des jeunes.

"Si la confiance ne revient pas, la France risque de rester longtemps à 80% d'activité". Le Medef fait donc feu de tout bois pour relancer la machine avec des mesures pour soutenir la demande et les entreprises.

Leur philosophie est d'ailleurs assez proche de celle du gouvernement: celle d'une relance durable. Il faut, par exemple, booster la consommation mais aussi inciter les Français à acheter des produits verts.

Eco-chèque

Le Medef propose en ce sens la mise en place d'un "éco-chèque", une prime à l'achat comme dans l'automobile pour financer par exemple l'achat d'un lave-linge moins énergivore ou de produits bio...

Mais la principale organisation patronale veut aussi que les entreprises repartent de l'avant, qu'elles continuent à investir dans le numérique et dans leur transformation énergétique. Le Medef propose par exemple un "PGE vert" pour les PME.

Il réclame enfin un soutien puissant au marché du travail. Un million de jeunes sont menacés à la rentrée 2020: le Medef propose une année d'exonération de charges sociales pour le premier CDI et 10.000 euros par apprenti ou contrat professionnel.

Thomas Sasportas et OC