BFM Business

Les gendarmes vont se mettre aux tablettes numériques

10 millions d'euros vont être consacrés à cette achat

10 millions d'euros vont être consacrés à cette achat - Loïc Venance-AFP

La gendarmerie nationale va équiper ses véhicules en patrouille d'outils numériques mobiles. Une première expérimentation va débuter dans le Nord en décembre.

Les pandores passent eux aussi à l'ère numérique. Le ministère de la Défense va passer commande de 15.000 tablettes pour équiper ses hommes. Un millier de véhicule de gendarmerie devrait être doté de tablettes dans les prochains mois. Cette acquisition devrait coûter 3 millions d'euros à l'Etat cette année et 9,8 millions l'an prochain. 

C'est ce que révèle le député PS Yann Galut dans le cadre de son rapport budgétaire sur les crédits de la mission sécurité qui seront discutés dans les prochains jours à l'Assemblée.

"Bulles tactiques"

L'objectif est de permettre aux patrouilles de rester connecter à tout moment et de disposer d'informations sans être contraints de revenir à leur brigade consulter leurs banques de données.

C'est ce que la direction de la gendarmerie appelle des "bulles tactiques": en clair des zones de communication "radio-centrées" autour des véhicules de patrouille. 

Une première expérimentation va d'ailleurs débuter en décembre dans le département du Nord et une seconde est prévue dans la Nièvre.

Pour l'année prochaine, la mise en place de cette "bulle tactique" avec l'achat de tablettes, de téléphones multimedia et des forfaits de connexion devrait revenir à 16 millions. La gendarmerie prévoit ensuite d'investir 20 millions par an entre 2017 et 2019 pour généraliser cette digitalisation. 

Le match police-gendarmerie

> 145.800 policiers et 97.647 gendarmes

> 259 millions d'euros d'investissements pour la police et 103 millions pour la gendarmerie

Source: PFL 2016

P.C