BFM Business

Les Français n’ont jamais été aussi prévoyants pour leur retraite

Les retraités actuels n'ont économisé en moyenne "que" 24 ans.

Les retraités actuels n'ont économisé en moyenne "que" 24 ans. - Mychele Danieau - AFP

Les actifs tricolores s’attendent à économiser 11 ans de plus que les actuels retraités, indique une étude publiée ce mercredi. Et ils sont de moins en moins à compter sur l’aide de l’État.

On n’est jamais mieux servi que par soi-même. Voilà ce que semblent penser les actifs Français, qui envisagent le financement de leur retraite autrement que leurs aînés.

Selon une étude HSBC parue mercredi 13 juillet, les premiers s’attendent en effet à économiser 11 ans de plus que les actuels retraités ne l’ont fait. Ceux-ci ont ainsi commencé à épargner en moyenne à 36 ans, en cessant de travailler à 60 ans.

Les actifs actuels, eux, commencent à épargner à 28 ans et prévoient de travailler jusqu’à 63 ans. Le temps consacré à épargner atteint donc 35 ans, contre 24 ans pour les retraités actuels.

Les actifs comptent sur un héritage

Autre enseignement de l’étude : les actifs envisagent le financement de leur retraite d’une manière différente. Alors que 53% des retraités s’appuient principalement sur une pension de l’État, ils ne sont que 27% des actifs à envisager ce cas de figure.

Si le phénomène est moins marqué, la tendance est la même en ce qui concerne l’épargne retraite mise en place par l’employeur, sur laquelle seuls 27% des actifs comptent (contre 36% pour les retraités).

Malgré tout, les actifs sont encore loin d’être en majorité des "self made men", puisque plus d’un tiers d’entre eux comptent sur…une héritage, (34%) ou une assurance-vie (25%).

Etude réalisée sur un échantillon de 1.012 personnes en France.