BFM Business

Les Etats-Unis menacent l'Europe de nouvelles taxes sur les produits importés

Des containers au port du Havre

Des containers au port du Havre - AFP

Washington vient de dévoiler une nouvelle liste de produits européens qui pourraient se voir surtaxer. Des importations qui pesaient 3,1 milliards de dollars en 2018.

La pandémie mondiale n'a pas mis un coup d'arrêt à la guerre commerciale impulsée par les Etats-Unis. Dans une note publiée mardi soir par les services du représentant américain au Commerce (USTR) et repérée par Bloomberg, Washington envisage de changer de nouveau les règles du jeu en matière de taxes pour les produits européens importés.

La liste des produits provenant du Vieux continent soumis à des droits de douanes pourrait ainsi évoluer, avec de nouvelles catégories de produits visées. Parmi elles, la bière, le gin, le chocolat, les biscuits, les olives, le café ou encore les camions. Au total, ces droits de douanes viseraient 3,1 milliards de dollars d'importations (en 2018) et concerneraient les produits en provenance de l'Allemagne, de la France, de l'Espagne et du Royaume-Uni. Il n'est pas précisé le niveau de surtaxe envisagé mais cela pourrait aller jusqu'à 100%. L'appel à consultation publique sur cette liste durera jusqu'au 26 juillet.

Contrecoup des subventions à Airbus

Les Etats-Unis enclencheraient cette salve de taxes dans le cadre du conflit lié aux aides européennes à Airbus. En effet, en octobre dernier, après 15 ans d'une interminable bataille judiciaire, l'Organisation mondiale du commerce (OMC) avait donné raison aux Etats-Unis. La première puissance mondiale considérait que les prêts préférentiels accordés à Airbus pour fabriquer l'A350 et l'A380 étaient des subventions déguisées contraires aux règles de l'OMC et qu'elles lui avaient causé un préjudice de 7,5 milliards de dollars.

En conséquence, l'OMC autorisait les Etats-Unis à imposer des droits de douanes sur 7,5 milliards de dollars de produits européens importés. Depuis, les Etats-Unis ont dévoilé en novembre une première liste de produits européens visés par des surtaxes douanières. Des droits supplémentaires allant jusqu'à 25% sont ensuite entrés en vigueur sur de nombreux produits, dont les avions, les fromages, la charcuterie ou les vêtements. 

Une deuxième liste de produits potentiellement soumis à de nouvelles taxes avait également été dressée sans toutefois entrer en vigueur. Celle-ci visait le vin, l'acier ou les tubes en acier. Il s'agit donc ici d'une troisième liste de produits. Dans le cadre de cette réflexion, certaines catégories de produits pourraient en parallèle sortir de la liste des importations surtaxées.

J.-L.D avec AFP